« Depuis plus de dix ans, AGI-SON mène avec rigueur et expertise la mission que ses membres fondateurs lui ont fixé : mobiliser le secteur du spectacle vivant pour répondre aux problématiques liées aux risques auditifs et plus globalement à la gestion sonore dans les musiques amplifiées dans un premier temps et, plus généralement, du spectacle vivant aujourd’hui… »

« AGI-SON lance un appel aux graphistes pour concevoir sa :
« Campagne » AGI-SON 2012
Dans le cadre du Mois de la gestion sonore – Novembre –

Si vous êtes intéressés, lisez ce qui suit et téléchargez le cahier des charges.

AGI-SON, l’association interprofessionnelle sur les questions de gestion sonore du spectacle vivant, lancera sa 9e campagne en novembre 2012. Un mois de sensibilisation intense aux risques auditifs liés à l’écoute et la pratique des musiques amplifiées. L’association déploie son message centré sur la bonne gestion des volumes sonores via la distribution d’affiches et de dépliants pédagogiques et la mise à disposition de protections auditives dans les lieux de diffusion, d’écoute et de pratique de la musique. AGI-SON, ses partenaires et membres en région se mobilisent en organisant des événements dans toute la France.

Objectif du projet
Il s’agit de proposer une campagne de prévention sur les risques auditifs liés à l’écoute et la pratique de la musique.
Cette campagne est destinée au grand public avec une priorité donnée au public de concerts (lieux d’affichage de la campagne).
Les visuels de cette campagne ne doivent être actuels et ne pas s’ancrer dans un esprit moralisateur.
AGI-SON tient un discours sur la responsabilisation de chacun et donc des spectateurs quant à leurs pratiques de la musique.
AGI-SON mène campagne depuis 9 ans pour sensibiliser tous ceux qui aiment la musique, jeunes et moins jeunes, aux risques auditifs liés à l’écoute et à la pratique des musiques amplifiées. Portée par des professionnels de la musique, cette campagne vise à développer une meilleure prise de conscience des risques auditifs que ce soit en concert, en club, en écoutant de la musique chez soi, sur son lecteur Mp3, en pratiquant son instrument…
La campagne alerte sur ces risques bien réels pour nos oreilles qui vont de la perte temporaire d’audition, de l’apparition d’acouphènes , aux dommages irréversibles causés par une exposition au son mal gérée. L’association délivre des conseils simples et propose de développer des réflexes, pour mieux se protéger et surtout pour que la musique reste toujours un plaisir. »

Téléchargez le cahier des charges ici

source et informations complémentaires : http://www.agi-son.org

Poster un commentaire